La pouponnière


Cette pouponnière est destinée à recevoir de nouveaux plants en expérimentation. Cet été, c’est le beau Richard qui a pris l’initiative d’y planter ses jeunes chênes pour remplacer le pauvre petit cèdre qui n’a pas survécu à l’hiver dernier.

A propos Jacques Dionne

Professeur retraité de l'UQAR (1972-1997)
Ce contenu a été publié dans Actualité. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *